Des soupçons de corruption derrière le limogeage collectif au ministère de l’Energie

Des soupçons de corruption derrière le limogeage collectif au ministère de l’Energie

Par -

A la surprise générale, le Chef du gouvernement Youssef Chahed a décidé, ce vendredi, de limoger le ministre de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables, Khaled Ben Kaddour et son Secrétaire d’Etat Hachem Hmidi, ainsi que le PDG de l’Entreprise Tunisienne d’Activités Petroliere (ETAP), le DG de l’énergie et le DG des affaires juridique au sein du même ministère.

Selon des sources citées par Mosaique fm, un soupçon de corruption est derrière ce limogeage collectif. Un dossier portant sur un pot-de-vin reçu par un responsable du ministère de la part d’un investisseur arabe qui allait lancer un projet dans le secteur de l’énergie en Tunisie en serait la raison principale.

Il existe également des soupçons autour de l’attribution de licences d’exploration et d’exploitation de gisements de pétrole et de gaz en 2011.

Notons que Youssef Chahed a reçu, ce matin, Chawki Tabib, président de l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption (INLUCC).

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo