L’ambassade britannique commente le refus d’octroi du visa à des médecins tunisiens

L’ambassade britannique commente le refus d’octroi du visa à des médecins tunisiens

Par -

L’Ambassade Britannique en Tunisie a commenté l’information portant sur le refus d’octroi de visa à des médecins universitaires tunisiens, faute d’allocation touristique.

« Nous tenons à préciser que l’Ambassade Britannique en Tunisie a été informée des faits récents concernant le refus de l’octroi du visa à des médecins universitaires tunisiens. Bien qu’il soit inapproprié de commenter des cas individuels, nous travaillons avec le ministère de l’Intérieur de la Grande Bretagne (Home Office)pour établir les faits et nous contacterons les demandeurs de visa dans les plus brefs délais. L’ambassade du Royaume-Uni réitère que cet incident isolé ne reflète pas la coopération bilatérale étroite et la relation privilégiée entre les deux pays. Son Excellence l’Ambassadeur de la Grande Bretagne rencontrera le Président du Conseil des Ordres des Médecins prochainement afin de discuter comment promouvoir davantage la collaboration bilatérale dans ce domaine », indique le communiqué publié ce jeudi.

L’ambassade poursuit en soulignant sou soutien porté à la recherche scientifique et aux échanges universitaires entre le Royaume-Uni et la Tunisie et rappelant la création d’une Commission Tuniso-Britannique de l’Enseignement Supérieur.

« En 2017, plus de 78% des demandes de visa émises par des Tunisiens pour entrer au Royaume-Uni ont été approuvées. Cela représente plus de 6 000 visas. Au cours du premier semestre 2018, près de 3 000 visas ont été accordés. Le Royaume-Uni reste déterminé à améliorer les échanges entre les deux pays », ajoute-on.

Rappelons que le conseil national de l’ordre des médecins a dénoncé le refus d’accorder des visas pour le Royaume Uni à 3 médecins tunisiens qui comptaient participer à un congrès médical dans la ville de Glasgow.

Selon le secrétaire général du conseil, Nazih Zghal, la cause du rejet de la demande de visa est due à l’allocation touristique présentée dans le dossier, « qui n’était pas suffisante pour résider dans ladite ville durant 4 jours ».

Le responsable a accusé le ministère de la Santé, d’avoir causé cette situation, expliquant sur les ondes de Mosaïque fm, que le département ne verse que 250 dinars à ces médecins et n’est chargé que du paiement des billets d’avion.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo