Aid Al-Idha : 136 points de vente officiels et 1,4 million de...

Aid Al-Idha : 136 points de vente officiels et 1,4 million de têtes de moutons disponibles

Par -

L’Aid Al-Idha, prévu le 21 ou le 22 août, est à nos portes et l’effervescence commence à se faire ressentir dans tous les points de vente officiels et non-officiels.

Officiellement, un million 390 mille têtes de moutons de sacrifice sont disponibles en prévision de l’Aid Al-Idha (contre un million 211 mille têtes l’an passé), selon le ministère de l’Agriulture, des ressources hydrauliques et de la pêche.

Fait inhabituel, et ce pour la deuxième année consécutive, il n’y a pas eu d’importation de moutons de sacrifice en raison de l’abondance sur le marché local.

367 vétérinaires chargés du contrôle sanitaire

Le prix référentiel de vente des moutons de sacrifice dans les points de vente organisés et contrôlés a été fixé à 11,5 dinars le kg pour les moutons de moins de 40kg et à 11d/kg pour les moutons de plus de 40kg.

Le ministère de l’Agriculture annonce la mise en place 136 points de vente répartis sur 19 gouvernorats, contre 48 points de vente répartis sur 18 gouvernorats l’année dernière.

Quelque 367 vétérinaires sont chargés du contrôle sanitaire dans ces points de vente outre une liste de médecins vétérinaires disponibles dans 24 gouvernorats le jour de l’Aid, a indiqué le ministre Samir Taieb à l’agence TAP.

Le phénomène des « viandes vertes »

Evoquant la putréfaction de la viande du mouton sacrifié, appelé phénomène des « viandes vertes » et dénoncée l’année dernière sur les réseaux sociaux, le ministre a indiqué que ce phénomène peut réapparaitre cette année, notant que 140 cas ont été signalés en 2017, à cause d’une infection bactérienne due à l’opération d’abattage et le non respect des conditions sanitaires lors de cette opérations, selon ses propos.

Sur un autre plan le Conseil National de l’Ordre des Médecins Vétérinaires de Tunisie a mis en garde contre la vaccination des moutons avec des antibiotiques.

La moitié des Tunisiens n’achèteront pas de mouton

Par ailleurs, et selon les estimations de l’Organisation de Défense du Consommateur, 55% des Tunisiens n’achèteront pas le mouton d’Aïd Al-Idha cette année du fait de la situation difficile que traverse le consommateur et la dégradation de son pouvoir d’achat avec des prix variant entre 700 et 800 dinars.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo