Poissons morts à Gabès : Le Groupe Chimique « plaide son innocence »

Poissons morts à Gabès : Le Groupe Chimique « plaide son innocence »

Par -
Photo issue des réseaux sociaux

Après la découverte de poissons flottants morts sur la plage de Gabès, le Groupe chimique tunisien (GCT) a démenti, hier mercredi 8 août, les informations relayées sur le déversement de produits toxiques en mer.

Selon l’agence TAP, des marins-pêcheurs accusent le GCT de détérioration de l’environnement maritime par des infiltrations d’ammoniac qui s’étaient écoulées d’un bateau transportant cette matière importée par le GCT.

« Ils lancent un cri d’alarme sur la situation écologique et la pollution à Gabès surtout après avoir découvert une grande quantité de poissons morts rejetés par la mer et recouvrant la plage de Chatt Essalem. » a-t-on indiqué.

Le GCT précise que le dernier bateau qui avait transporté de l’ammoniac, importé par le groupe, a quitté le port commercial de Gabès le 25 juin après avoir déchargé la marchandise et qu’aucun incident d’infiltration n’a été enregistré.

Le rapport de l’Agence nationale de protection de l’environnement avait indiqué que les échantillons relevées et analyses effectuées sur les poissons flottants morts sur la plage ont montré que cette catastrophe écologique est due principalement au manque d’oxygène causé par la prolifération d’algues en mer, rappelle le groupe.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo