La résurrection de l’amphithéâtre historique « Cillium » à Kasserine

La résurrection de l’amphithéâtre historique « Cillium » à Kasserine

Par -
CP : Min. des Affaires culturelles

Après des années d’abandon, l’amphithéâtre historique “Cillium” à Kasserine a ouvert officiellement ses portes hier vendredi 3 aout en accueillant l’artiste libanais de renommée Marcel Khalifa.

Bien que la documentation sur l’histoire exacte de ce site ne soit pas encore établie à part quelques traces comme les inscriptions sur le mausolée de la famille des FLAVII, les fouilles entreprises en 1946 révèlent que le site archéologique Cillium remonte à l’époque romaine (entre le 4ème et 5ème siècle après JC). Il est situé près d’autres cités romaines dans la région comme SUFETULA (Sbeitla), SUFES (Sbiba), AMMAEDARA (Hydra), THALA et THELEPTE, indique l’agence TAP.

La cité romaine Cillium est composée notamment d’un Arc, de mausolées, d’églises, d’habitations et de restes de constructions hydrauliques ainsi que d’un amphithéâtre dont les traces sont encore visibles jusqu’à nos jours.

Cet amphithéâtre qui accueillera désormais les divers spectacles, manifestations et représentations artistiques est situé dans le coté Est de la ville. Il est considéré comme le plus petit des amphithéâtres du Nord de l’Afrique dès lors que sa capacité d’accueil est de mille spectateurs.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo