Tunisie : Dans 78% des cas enregistrés, ce sont les citoyens qui proposent des pots-de-vin

Illustration

Le président de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, Chawki Tabib, s’est encore une fois exprimé sur la « petite corruption », notamment les pots-de-vin, dont les cas sont quotidiennement enregistrés.

Selon ses dires la lutte contre la corruption touche plusieurs secteurs notamment la douane et la santé, une grande majorité des dossiers des personnes corrompues sont transférés à la justice, a-t-il dit.

Le responsable a encore indiqué, qu’en consultant certains documents de l’instance il s’est aperçu que dans 78% des cas enregistrés, ce sont les citoyens qui proposent des pots-de-vin aux fonctionnaires de l’Etat.

Invité sur les ondes de Mosaïque FM, il a également déclaré que l’Instance a depuis sa création appelé à déclarer la guerre contre toute forme de corruption.

Commentaires:

Commentez...