La Marsa : El Kahwa el Alya décorée par les pinceaux d’eL...

La Marsa : El Kahwa el Alya décorée par les pinceaux d’eL Seed !

Par -

De passage en Tunisie, le « calligraffiteur » tuniso-français eL Seed n’a pas hésité à laisser une trace sur le mur d’el Kahwa el Alya, à l’entrée de la ville de la Marsa.

En effet, l’artiste a posé ses pinceaux sur ce mur où il a posté la fameuse citation de l’artiste palestinien Mahmoud Derwiche « Comment guérir de l’amour de la Tunisie », en couleurs blanche et bleue avec un style assez particulier.

Yassine Redissi, journaliste et Vice-Maire chargé de la Culture de la Communication et des Nouvelles Technologies à la Mairie de la Marsa a expliqué, dans un post Facebook, que tout a commencé par une publication sur le réseau social Instagram.

« Tout est parti d’une simple story Instagram où il disait qu’il était de passage pour quelques jours et qu’il cherchait un p’tit mur pour s’amuser avec ses enfants. Le lendemain nous étions au bureau du maire en train de réfléchir au mur marsois qu’il pourrait sublimer. C’est ça une mairie moderne et connectée » a-t-il posté, tout en remerciant l’artiste, de son vrai nom, Fawzi Khlifi.

Notons-le, l’artiste El Seed, né à Paris et d’origine tunisienne, a été désigné lauréat du Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe 2017, aux côtés de Bahia Shehab. eL Seed, passionné par la question identitaire, propose dans son travail une synthèse entre le ‘street art’ d’occident et la calligraphie orientale sur fond de culture arabe ancestrale. Il a commencé le graffiti à la fin des années 90.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo