Un siècle après, le Passage porte encore la griffe de l’architecte Audineau

Un siècle après, le Passage porte encore la griffe de l’architecte Audineau

Par -

Lorsqu’on se trouve sur la grande place du Passage, deux immeubles dominent les lieux et leur donnent leur caractère.

Construits au début des années trente, ces deux immeubles sont l’œuvre de l’architecte français René Audineau et ont longtemps constitué un pôle de modernité dans le Tunis d’alors.

Le premier immeuble est celui de l’hôtel Ritz et avait, dans le temps, les locaux de la librairie Publicia au rez-de-chaussée.

Construit en 1930, il se trouve à l’angle des avenues Thameur et de Paris et surprend par sa ressemblance à la proue d’un bateau.

De fait, cet immeuble de style art déco appartient à la tendance de l’architecture paquebot qui s’inspirait des navires.

Juste en face, de l’autre côté de la place, l’immeuble Enicar est la seconde des œuvres de René Audineau.

Construit dans un style similaire, l’immeuble Enicar est reconnaissable à l’horloge qui le surmonte et à ses lignes très épurées.

Architecte officiel du gouvernement, Audineau s’est installé en Tunisie à la fin des années 1920 et a réalisé de nombreux travaux parmi lesquels plusieurs immeubles de rapport, situés aussi bien dans le quartier Lafayette que celui de la Petite Sicile.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo