Hichem Fourati : « L’institution sécuritaire restera à l’écart des tiraillements politiques »

Après avoir obtenu une large confiance des députés, le nouveau ministre de l’intérieur, Hichem Fourati, a affirmé qu’il s’emploiera à préserver la sécurité publique et lutter contre le crime, notamment le terrorisme.

Le ministre a assuré dans ce sens qu’il n’a aucune appartenance politique, chose qui va « l’aider à maintenir l’institution sécuritaire à l’écart des tiraillements politiques » selon ses dires.

Fourati a ajouté qu’il poursuivra les réformes lancées au sein de son département, notamment les nouvelles technologies, telles le passeport biométriques et l’installation des caméras de surveillance.

Il a également promis d’assurer l’encadrement des agents et cadres de la sécurité et de porter tout l’intérêt aux familles des martyrs.

Commentaires: