Moncef Marzouki, personne la plus apte à diriger le pays, selon un sondage

Moncef Marzouki, président de la République tunisienne de 2011 à 2014 – (photo archive)

Selon un sondage réalisé par Emrhod Consulting auprès d’un échantillon représentatif de la population Tunisienne en âge de voter (920 personnes interrogées par téléphone dans les 24 Gouvernorats, du 18 au 20 juillet 2018, Moncef Marzouki supplante Youssef Chahed et Beji Caïd Essebsi et arrive désormais en tête des personnalités politiques qui récolteraient le plus de voix si l’élection présidentielle devait avoir lieu maintenant.

D’après ce sondage, l’ex-président de la République Moncef Marzouki a tiré profit de la chute de la cote de popularité du chef du gouvernement Youssef Chahed et du président de la République Beji Caid Essebsi pour se placer à la première place avec 6,6% d’intentions de vote (+1,4 point).

En effet, les résultats de ce sondage montrent que 77% des sondés ne sont pas satisfaits du rendement du président de la république, Béji Caid Essebsi, le taux de satisfaction de son rendement passant de 32,3% en juin 2018 à 22,5% soit une baisse de 8 points environ. Les intentions de vote en sa faveur passent de 9% à 5,1% (-3,9 points).

Même constat pour le chef du gouvernement, qui a vu son taux de satisfaction passer de 46,6% à 32,8%, actuellement. Les intentions de vote en sa faveur chutent de 10,1% en juin 2018 à 6,3% en juillet (-3,8 points).

Commentaires:

Commentez...