L’arnaque soft vous guette : Du vin français vendu quinze fois son prix !

Selon l’adage, « quand on aime, on ne compte pas » ! Mais cela peut-il être vrai quand on se fait purement et simplement gruger ?

Le prix d’une bouteille de vin sur le marché français est des plus variables. Ainsi, un vin de table est le moins cher, un vin du pays est tout aussi abordable alors que les vins d’appellations d’origine contrôlée (AOC) et les Vins de qualité supérieure (VDQS) coûtent bien plus cher.

Il est devenu relativement fréquent de trouver sur les cartes de certains restaurants huppés des vins français.
Mais qu’il soient du Bordelais ou de la Bourgogne, ces vins ont un prix qui n’est pas nécessairement astronomique.

Ainsi, chez les marchands de vin ou les supermarchés en France, on peut trouver de bons vins issus de ces régions pour 2 à 4 euros.

Ce qui est incroyable, c’est que ces vins peu coûteux se retrouvent en vente en Tunisie à des prix qui défient l’entendement.

Souvent vendus au verre, ils peuvent atteindre quinze fois leur prix comme nous l’avons constaté. Plus de rigueur est souhaitée dans ce domaine où grâce à Internet, tout est devenu traçable instantanément.

Cette hausse des prix du vin étranger vaut aussi pour certains crus italiens vendus chez certains restaurants à prix d’or alors qu’ils ne coûtent que quelques euros.

Aux consommateurs de réagir et aux commerçants de faire preuve de plus de correction.

Commentaires: