Tunisie : La non augmentation du prix du lait va coûter 90...

Tunisie : La non augmentation du prix du lait va coûter 90 MD à l’Etat

Par -

Le fait de ne pas augmenter le prix du lait va coûter à l’Etat 90 millions de dinars, a révélé ce lundi 9 juillet 2018, le ministre de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, Samir Taieb lors d’une conférence de presse.

Rappelons qu’un accord a été conclu le 6 juillet dernier entre l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) et le gouvernement afin d’augmenter le prix du lait à la production uniquement. Ainsi le prix du lait est resté à 1120 millimes le litre vendu dans le commerce.

Les agriculteurs, quant à eux, ont bénéficié d’une augmentation de 175 millimes. Le prix du litre de lait collecté passant à 890 millimes. C’est cette augmentation de la prime de production en faveur des agriculteurs qui sera prise en charge par l’Etat.

Cette augmentation a été décidée afin de réduire les pertes des agriculteurs producteurs de lait, expliquant que le prix du litre de lait produit coûte au producteur 1000 millimes pour être vendu à 766 millimes.

L’UTAP avait déjà qualifié la situation de la filière laitière de « catasrophique » en raison des pertes aux différents niveaux de la chaîne de production et à l’endettement des producteurs.

Le 13 juin dernier, l’UTAP avait ainsi appelé à réajuster le prix de référence du lait et à mettre en place une politique de réalité des prix d’ici janvier 2019, en prenant en compte les coûts de production, la marge des éleveurs et la rentabilité économique de la filière.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo