Mandat d’arrêt contre un Tunisien soupçonné d’être le cerveau de l’attentat de...

Mandat d’arrêt contre un Tunisien soupçonné d’être le cerveau de l’attentat de Berlin

Par -
Attentat de Berlin | CP : Reuters

Le journal Sueddeutsche Zeitung cité par l’agence Reuters, affirme ce jeudi 5 juillet que la Cour suprême fédérale allemande a lancé un mandat d’arrêt contre un Tunisien soupçonné d’être le cerveau de l’attaque terroriste contre un marché de Noël à Berlin en 2016 qui a fait 12 morts.

Ce sont les enquêteurs allemands qui ont demandé le mandat d’arrêt contre cet homme de 32 ans, identifié seulement comme Meher D., pour appartenance présumée à Daech.  » Les responsables de la sécurité estiment que Meher D. a quitté la Tunisie en 2015 pour rejoindre l’Etat islamique en Libye et a commencé à communiquer avec Amri (NDLR auteur de l’attentat) à l’automne 2016 via un chat Whatsapp » a-t-on expliqué.

Toujours selon cette source, le suspect aurait joué un rôle important dans la motivation d’Amri à mener l’attaque, la plus meurtrière en Allemagne depuis des décennies.

Notons-le, les enquêteurs allemands ont été en contact avec des responsables tunisiens qui recherchaient Meher D. depuis un certain temps.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo