Pourquoi Petrofac a quitté la Tunisie ?

Pourquoi Petrofac a quitté la Tunisie ?

Par -
Illustration

Dans une interview accordée au quotidien Le Maghreb, le directeur général du carburant au sein du ministère de l’énergie Hedi Herichi est revenu sur les causes du départ de la société pétrolière PETROFAC et la cession de ses parts à la société BIRINCO.

Selon ses dires, cette décision n’a rien à voir avec le climat général du pays ni de l’augmentation des coûts. Il a notamment déclaré que cette décision a été prise dans le cadre du changement de la stratégie de son travail.

Cette société avait menacé à plusieurs reprises de quitter la Tunisie à cause du climat d’instabilité et de protestation sociale qui prévaut sur l’île de Kerkennah.  D’ailleurs en décembre 2016, cette société pétrolière avait décidé d’arrêter sa production et de licencier les ouvriers suite au blocage du travail de toute la compagnie et pour mettre fin aux pertes et à l’hémorragie des salaires.

La compagnie pétrolière britannique Petrofac a finalement décidé de quitter officiellement la Tunisie, après des mois de crises. Selon Mosaique fm, elle a cédé les droits d’exploitation du gisement gazier chergui à la compagnie française, Perenco.

En septembre dernier,  Petrofac a voulu céder la totalité de sa participation dans sa filiale tunisienne (45%) au groupe néerlandais d’exploration et de production de pétrole et de gaz, Mazarine Energy.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo