L’Université Zitouna dénonce le rapport de la Colibe

L’Université Zitouna a annoncé qu’elle n’assume aucune responsabilité scientifique ou morale de ce qui a été présenté dans le rapport de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), présenté au président de la République le 1er juin.

Dans un communiqué l’université a estimé que ce rapport porte atteinte à l’Islam, à ses bases et à ses instructions, assurant que dans les semaines à venir une réponse scientifique au rapport aux suggestions de la Colibe sera publié.

« L’université Zitouna n’a pas officiellement participé aux travaux de ce rapport, ni à son élaboration. Elle n’a pas été impliquée[…] des professeurs de l’université ont été invités aux début des travaux de la commission mais ensuite n’ont pas impliqués dans la mise en place des détails du rapport », indique le communiqué.

Pour sa part, la président de la commission Bochra Belhaj Hmida a déclaré que « la crise économique et sociale ne doit pas priver les tunisiens de leur droit général à la liberté et l’égalité », soulignant l’importance de ce rapport une fois adoptée comme loi et ses répercussions positives sur la vie des Tunisiens.

Commentaires: