Le sélectionneur du Panama : « La Tunisie, un adversaire difficile mais pas aussi fort et exigeant… »

Hernan Gomez, sélectionneur du Panama | CP : reuters

La Tunisie et le Panama se préparent à jouer leur dernier match en Coupe du monde dans moins de 24 heures. Les deux équipes, toutes deux battues par l’Angleterre et la Belgique chercheront la victoire pour terminer sur une bonne note.

Ce mercredi, le sélectionneur du Panama Hernan Gomez a donné son avis sur la Tunisie : « Nous sommes sereins, avec l’ambition de réussir un résultat positif contre la Tunisie, un adversaire difficile mais pas aussi fort et exigeant comme les deux sélections européennes », a-t-il déclaré.

Balayé par la Belgique (3-0) puis l’Angleterre (6-1), le Panama rêve de remporter la victoire, une première à l’occasion de sa première participation en Coupe du monde malgré de cinglants revers face à la Belgique et l’Angleterre.

Pour la Tunisie, c’est un peu plus compliqué depuis que le sélectionneur Nabil Maaloul a évoqué une démoralisation générale au sein des joueurs au milieu de rumeurs sur la mauvaise ambiance au sein de l’Equipe Nationale.

Commentaires: