L’Allemagne va expulser un Tunisien, garde du corps présumé de Ben Laden

L’Allemagne va expulser un Tunisien, garde du corps présumé de Ben Laden

Par -
Police allemande

A en croire les informations de l’agence AFP, le Tunisien de 42 ans Sami A, présenté par les médias allemands comme étant un ancien garde du corps d’Oussama Ben Laden, a été interpellé ce lundi 25 juin en Allemagne en vue de son extradition.

« Arrivé la première fois en tant qu’étudiant en Allemagne en 1997, a été arrêté quand il s’est présenté à la police pour son contrôle judiciaire régulier, a indiqué un porte-parole de la ville de Bochum (ouest) » explique l’agence qui s’appuie sur des sources allemandes officielles.

Ce pas a été franchi suite à la levée d’une interdiction d’expulsion par l’Office allemand des migrations à son encontre, rendant ainsi son renvoi vers la Tunisie possible.

Notons que les autorités allemandes ont toujours cherché à expulser ce Tunisien, une décision longtemps bloquée par la justice allemande en raison des risques de torture qu’il encourait s’il venait à être remis aux autorités tunisiennes.

 » Marié et père de famille, cet homme vit depuis 2005 à Bochum, dans l’ancien bassin industriel de la Ruhr. En avril, il avait été classé comme personne dangereuse par les autorités régionales de Rhénanie du Nord-Westphalie » a-t-on également confirmé.

Notons qu’en 2015, une cour de justice allemande avait jugé que Sami A. avait soutenu Al-Qaïda et participé à la fin des années 1990 à un entraînement militaire dans un camp de l’organisation en Afghanistan. Durant cette période, il aurait de manière intermittente été garde du corps de l’ancien chef d’Al-Qaïda, tué en 2011 par les Américains.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo