Kasserine : Décès du berger agressé par les terroristes

Le porte-parole du ministère de la défense Belhassen Oueslati a annoncé le décès du berger agressé samedi par des terroristes.

Transporté en hélicoptère militaire de l’hôpital régional de Kasserine vers l’hôpital militaire de Tunis, il a finalement succombé à ses blessures, a-t-il ajouté à l’agence TAP.

Griri a été brutalement agressé par un groupe terroriste retranché au mont Chaambi pendant qu’il guidait ses moutons vers la zone militaire fermée. Il l’ont violemment agressé et lui ont coupé un bout de son nez.

Commentaires: