Initiative pour inscrire l’horloge « antihoraire » de Testour au patrimoine mondial de l’UNESCO

Horloge antihoraire de Testour

 

Encore une fois, c’est la société civile qui se mobilise pour sauvegarder le patrimoine tunisien et préserver ses caractéristiques. Cette fois-ci, c’est à la ville de Testour qu’une initiative est née pour inscrire la célèbre horloge antihoraire au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Selon un communiqué dont une copie nous a été parvenue, une association présidée par l’ingénieur Abdelhalim Koundi a lancé cette initiative pour préserver cette horloge unique dans son genre.

Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, sachez que cette horloge du minaret de la Grande mosquée de Testour dans le gouvernorat de Béja relève du patrimoine historique d’origine andalouse. Sa particularité réside en ces aiguilles tournant dans le sens inverse de celles d’une montre ordinaire et les chiffres qui sont placés à l’envers également.

Il faut noter également que cette horloge a été remise en marche mercredi en novembre 2014.

Commentaires: