Tunisie : Augmentation de 75 millimes des prix du carburant

Tunisie : Augmentation de 75 millimes des prix du carburant

Par -
Illustration

Le ministère de l’Energie, des mines et des énergies renouvelables annonce qu’à partir du samedi 23 juin, à zéro heure, une augmentation de 75 millimes/litre sera appliquée sur les prix de vente au public des produits pétroliers.

Cité par l’agence TAP, le ministère a ajouté que cette augmentation qui s’inscrit dans le cadre du mécanisme d’ajustement périodique des prix de pétrole, intervient suite à l’augmentation des prix du pétrole sur les marchés internationaux atteignant, au cours du deuxième trimestre 2018, environ 75 dollars/le baril.

Les prix de vente au public des produits pétroliers seront modifiés comme suit :

  • Essence super sans plomb : augmentation de 75 millimes (nouveau prix 1925 millimes/litre)
  • Gasoil super : augmentation de 75 millimes (nouveau prix 1685 millimes/litre)
  • Gasoil : augmentation de 75 millimes (nouveau prix 1405 millimes/litre )

Les prix du gaz de pétrole liquéfié (GPL) et du pétrole lampant demeurent inchangés.

Le ministère indique qu’il œuvre à maitriser davantage le système des subventions, rappelant que chaque hausse d’un dollar du prix de pétrole représente un surcoût d’environ 120 millions de dinars pour le budget de l’Etat.

Il faut rappeler que l’agence Reuters, avait prédit ces augmentations indiquant que les prix du carburant vont augmenter de 70 millimes le litre et ce conformément aux recommandations du Fonds Monétaire International qui prône une augmentation de 100 millimes.

Le 1er avril 2018, des augmentations ont été appliquées sur les prix de vente au public des produits pétroliers. L’Essence super sans plomb a augmenté de 50 millimes (nouveau prix 1850 millimes/litre), le Gasoil super a également augmenté de 50 millimes (nouveau prix 1610 millimes/litre ) tout comme le Gasoil (nouveau prix 1330 millimes/litre ).

Avant ceci, la dernière augmentation de ces prix avait eu lieu en décembre 2017 (31 décembre 2017). En effet, les prix des produits pétroliers avaient augmenté de 50 millimes, en plus d’une augmentation du prix des bouteilles de gaz à usage ménager (300 millimes).

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo