Tunisie : 12 journalistes agressés en mai 2018

Un rapport de l’unité d’observation du centre de sécurité professionnelle au Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), fait état de 12 cas d’agressions contre les journalistes au mois de mai 2018. Un chiffre en hausse par rapport aux dix cas recensés au mois de mars dernier.

La plupart des agressions ont été commises pendant les élections municipales du 6 mai 2018 contre des journalistes exerçant dans des radios, les sites électroniques et une agence de presse.

Dans ce rapport, le SNJT dénonce d’ailleurs les restrictions qui ont été imposées aux journalistes lors du scrutin et note que ce sont les agents de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) qui ont été les premiers à s’en prendre aux journalistes, suivis des policiers.

Six cas d’entrave à l’exercice des fonctions, quatre cas de harcèlement et un cas de violence verbale ont été recensés d’après le rapport.

Commentaires: