Pr. Faouzi Addad : L’anesthésiant en pénurie ne coûte que 300 millimes...

Pr. Faouzi Addad : L’anesthésiant en pénurie ne coûte que 300 millimes !

Par -

Le professeur en cardiologie Faouzi Addad, qui avait publié un message sur Facebook, signalant une pénurie de l’anesthésiant Xylocaine et indiquant que les médecins de l’hôpital Abderrahmane Mami de l’Ariana ont été obligés d’annuler toutes les interventions nécessitant ce produit, est intervenu ce mardi 12 juin pour donner plus d’informations à ce sujet.

Le médecin a salué le Chef du gouvernement pour la visite effectuée à l’hôpital suite à la diffusion de l’information. Chaed s’était déplacé sur place pour s’enquérir en personne de la situation en temps de pénurie de plusieurs médicaments et matériels.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, Pr. Addad a fait savoir que le manque en l’anesthésiant Xylocaine a été remarqué et signalé depuis le mois de février.

« Les médecins sont compréhensifs quant à la pénurie de certains produits dans les hôpitaux, puisqu’ils seront importés en devise, mais quand le médicament en manque est fabriqué en Tunisie, c’est là qu’on a senti qu’il y a avait quelque chose d’étrange », a-t-il expliqué, ajoutant que l’anesthésiant en question ne coûte que 300 millimes.

Notons que le président-directeur général de la Pharmacie centrale, Aymen Mekki, avait répliqué en démentant les propos du médecin. « Le produit anesthésiant Xylocaine est disponible en abondance dans les dépôts de la pharmacie centrale », a-t-il déclaré à l’agence TAP.

Il est à rappeler que le chef du gouvernement est intervenu pour payer, les dettes de la pharmacie centrale estimées près de 500 millions de dinars afin de rembourser les fournisseurs étrangersDes dettes que le ministre de la Santé publique avait pointé du doigt en avril dernier.

Le chef du gouvernement a, par ailleurs réclamé un rapport dans les prochaines 24 heures sur la manière de remboursement des dettes des caisses sociales et des hôpitaux public.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo