Pénurie de médicaments : Les Jeunes Médecins dénoncent une situation catastrophique

Pénurie de médicaments : Les Jeunes Médecins dénoncent une situation catastrophique

Par -

L’Organisation Tunisiennes des Jeunes Médecins tire la sonnette d’alarme quant à la pénurie de plusieurs médicaments et matériels dans les hôpitaux.

Dans un communiqué, l’organisation dénonce la situation catastrophique et estime que « le secteur de la santé publique est en chute libre ».

« Il n’y a plus de gants stériles à l’hôpital Charles Nicolle, tous ces médicaments sont manquants et d’autres encore, les scanners de plusieurs hôpitaux sont en panne, les toits de certains services sont en train de tomber en miettes sur leurs occupants dans des centres hospitalo-universitaires, les recrutements sont quasi-inexistants même pour les spécialistes dans les régions prioritaires laissant ces régions défavorisées en pénurie de médecins etc.

Certains services se retrouvent uniquement avec des stagiaires résidents parce que les Seniors hospitalo-universitaires ne peuvent plus continuer a travailler dans ces conditions et quittent leurs postes », indique le communiqué.

« A ce rythme, prochainement, il n’y aura plus de matériel dans les hôpitaux publics en Tunisie, et même plus de médecins pour les utiliser. »

L’organisation a condamné « cette politique d’état qui est en train de nuire à la santé du peuple », et a appelé les autorités à agir réellement pour améliorer les conditions des hôpitaux tunisiens.

La santé publique en Tunisie agonise.Il n'y a plus de gants steriles a l'hôpital Charles Nicolle, tous ces médicaments…

Publiée par Organisation Tunisienne des Jeunes Medecins sur vendredi 8 juin 2018

Mercredi 6 juin 2018, le professeur en cardiologie Faouzi Addad, publiait un message sur Facebook, signalant une pénurie de l’anesthésiant Xylocaine et indiquant que les médecins de l’hôpital Abderrahmane Mami de l’Ariana ont été obligés d’annuler toutes les interventions nécessitant ce produit.

En réponse, le président-directeur général de la Pharmacie centrale, Aymen Mekki, a démenti ces propos. « Le produit anesthésiant Xylocaine est disponible en abondance dans les dépôts de la pharmacie centrale depuis jeudi matin, a-t-il indiqué.

Il y a quelques jours, le Syndicat des Pharmaciens d’Officine de Tunisie avait annoncé que la pénurie des médicaments, observée depuis des mois en Tunisie, touchait désormais des médicaments dédiés aux maladies chroniques.

Les médicaments actuellement introuvables sont ceux du diabète, la pression artérielle, le cancer. La pénurie touche également les antibiotiques.

En avril, le ministère de la Santé publique avait indiqué que les réserves en médicaments vitaux sont de 3 mois. Chose qui a été confirmé par le ministre de la Santé, Imed Hammami il y a quelques jours.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo