Tunisie : Quand le régionalisme émane d’une députée à l’ARP

Samah Bouhawel, députée de Nidaa Tounes à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), a défendu à sa manière le ministre de l’Intérieur limogé, Lotfi Brahem.

Sur sa page Facebook, la députée a énuméré les raisons qui, selon elle, prouvent que Lotfi Brahem avait pourtant réussi dans sa mission sécuritaire et aurait dû garder son poste.

« Un ministre qui a lutté contre les terroristes, qui a pris des décisions contre ceux qui ont échoué à leur devoir, qui n’a pas cédé aux pressions des commerçants de religion, qui a servi l’Etat, et en plus il est d’origine sahélienne », a-t-elle écrit.

Donc, selon cette députée, le descriptif « sahélien », devrait faire partie du CV de tout responsable compétent…

Commentaires: