En 2018, plus de 1900 migrants tunisiens ont atteint Italie

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a annoncé qu’entre le 1er janvier et le 30 avril 2018, environ 1910 migrants tunisiens sont arrivés en Italie. Ce chiffre a connu une énorme évolution par rapport à la même période de l’année dernière (231 migrants).

D’après les données de l’OIM ils ont en effet été environ 1910 migrants tunisiens à gagner Italie, entre le 1er janvier et le 30 Avril 2018, dont 39 femmes, 307 mineurs et 293 non accompagnés.

« Ils étaient 231 pour la même période en 2017 », précise un communiqué de l’OIM publié à l’issue du drame de Kerkennah, appelant à l’adoption d’une approche basée sur le dialogue et la coopération en vue d’apporter une meilleure réponse aux défis migratoires et à protéger tous les migrants indépendamment de leur statut juridique.

Lorena Lando, chef mission de l’OIM en Tunisie, a indiqué « qu’il n’y a pas de mots pour décrire ce drame ». « Derrière ces chiffres, des hommes, des femmes et des enfants ont perdu la vie en poursuivant un rêve incertain. Nos pensées vont aux familles et proches des migrants décédés.

Nous leur présentons nos sincères condoléances et leur assurons notre solidarité la plus absolue », a-t-elle déclaré, assurant que l’OIM continue de recueillir des informations sur la tragédie et d’évaluer comment soutenir les rescapés.

Parmi les 60 victimes transférées vers le service de la médecine légale à l’hôpital Habib Bourguiba de Sfax, 48 sont tunisiennes, dont 24 identifiées à cette heure, alors que 12 sont non-tunisiennes (6 femmes et 6 hommes) ; les identifications sont en cours. Les 68 survivants comptent, de leur côté, 60 Tunisiens, 2 Marocains, 1 Libyen, 1 Malien, 1 Camerounais et 3 Ivoiriens (dont 2 femmes).

Commentaires: