Youssef Chahed va-t-il relancer son opération anti-corruption ?

Illustration

Désavoué par plusieurs parties signataires de l’Accord de Carthage dont Hafedh Caid Essebsi, Youssef Chahed a réagi en « attaquant » violemment attaqué le fils de Béji Caid Essebsi, directeur exécutif de Nidaa Tounes dans son allocution du 29 mai.

En « déclarant » ainsi la guerre à son parti, Youssef Chahed sait qu’il n’aura plus droit à l’erreur s’il veut conserver une chance de se présenter à l’élection présidentielle de 2019.

Selon Maghreb Confidentiel, qui garde ses sources anonymes, Youssef Chahed aurait l’intention de procéder lui-même à un remaniement ministériel en « évinçant les ministres de Nidaa Tounes ainsi que ceux proches de l’UGTT »… Ensuite, en relançant l’opération anticorruption dont il est l’initiateur.

Commentaires: