Quand Al Walima a donné ses habits neufs et gourmets au Ramadan

Salwa et Ridha Kchouk

Bientôt 35 ans que le fameux restaurant Al Walima a vu le jour ! C’était en 1984 et Salwa Bey et son époux Ridha Kchouk envisageaient alors de donner une table véritable aux saveurs tunisiennes.

Ce restaurant qui rayonne à partir du quartier de Lafayette aura marqué l’histoire pour au moins deux raisons. D’abord, il fut le premier à proposer une carte et des menus de la haute tradition tunisienne. Ce sont en effet les plats les plus raffinés du répertoire tunisien qui ont connu une nouvelle jeunesse grâce à cette enseigne.

Ensuite, nous n’oublions pas qu’Al Walima a été le premier restaurant tunisien de référence à proposer un iftar à sa table. C’est en ce sens, depuis cette initiative de Salwa Bey et Ridha Kchouk que nos habitudes du mois de Ramadan ont commencé à changer.

Avant eux, Ramadan se vivait à la maison et il était hors de question que les familles choisissent de dîner dehors. Peu à peu, l’essai des époux Kchouk s’étant avéré un coup de maître, toute la profession allait leur emboîter le pas et instituer nos nouveaux iftars de la convivialité.

Au-delà de ces deux faits marquants, Al Walima reste une table reconnue en matière de cuisine classique tunisienne. On y retrouve tous les petits plats de la tradition bourgeoise, entre touches ottomane et andalouse. On y retrouve aussi un sens de l’accueil qui ne s’est jamais démenti ainsi qu’une atmosphère souvent imitée et jamais égalée.

Enfin, durant le Ramadan, ce restaurant devient le point de ralliement des gourmets qui y conjuguent saveurs d’antan et art de vivre immuable.

Commentaires: