Nostalgies seventies : La garde congolaise du Stade Tunisien

Nostalgies seventies : La garde congolaise du Stade Tunisien

Par -
Daniel Ebomoua

Qui parmi nous se souvient encore de Lipupu ? Rugueux sur l’homme, solide au poste, il a compté parmi les défenseurs du Stade Tunisien pour une ou deux saisons, avant de retrouver son Congo natal.

Ne reste de Lipupu que quelques photographies avec l’effectif du ST. Depuis son départ, plus aucun signe de vie pour ce joueur sorti des radars de nos sportifs.

Comme Lipupu, Daniel Ebomoua était en Tunisie pour ses études à l’Ineps, l’institut de formation des éducateurs physiques et sportifs.

Egalement venu du Congo, il a laissé une trace toujours vive dans la mémoire des supporteurs stadistes. C’est que cet attaquant racé et impitoyable a souvent fait parler la poudre, marquant des buts splendides et inoubliables. Les gardiens de l’époque en savent quelque chose, à l’image de Mokhtar Gabsi (EST) médusé après un bolide imparable de celui que tous appelaient affectueusement Daniel.

Durant ses années d’activité au Stade Tunisien, Daniel figura à la cinquième place du classement des meilleurs buteurs et joua l’année suivante une finale perdue contre le Club Africain.

Perdu de vue depuis, l’ancien joueur stadiste, rentré au Congo, est décédé le 28 avril 2015 et, malgré son statut d’amateur, restera dans l’histoire comme le premier joueur d’Afrique subsaharienne à avoir milité dans le championnat tunisien.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo

Tunis-Hebdo