Près de 60 morts dont un bébé : Gaza continue de résister,...

Près de 60 morts dont un bébé : Gaza continue de résister, seule face au monde

Par -
CP :AFP

Cinquante-huit martyrs sont tombés hier, lundi 14 mai, à Gaza. Jour de la cérémonie d’ouverture de l’ambassade américaine à al-Qods occupé, des milliers de Palestiniens ont protesté sur la frontière et les soldats israéliens n’ont comme toujours pas raté l’occasion de tirer sur la foule.

En outre, plus de 2700 personnes ont été blessées, dont 1360 par balles, a précisé le ministère palestinien de la Santé. Parmi les blessés, 130 se trouvent dans un état grave ou critique.

Parmi les morts, figure Leïla, âgée seulement de 8 mois. Selon le ministère, le nourrisson est décédé, asphyxié par le gaz lacrymogène.

Famille de Leïla. CP : Reuters.

Plusieurs photos ont été prises lors des manifestations d’hier, reflétant la brutalité des forces d’occupation, et la misère des Palestiniens qui ne revendiquent que leur droit légitime. Mais ces clichés montrent aussi la force incontournable de ce peuple qui tient plus que bon et qui continue de combattre, seul, l’entité sioniste.

Femmes, hommes, jeunes, âgés, courant ou sur fauteuil roulant, ils participent en masse conscients du risque qu’ils prennent chaque jour, le sentiment d’injustice étant bien plus fort que celui de la peur…

CP : AFP

Au lieu d’exhorter les Israéliens à ne pas faire appel à la violence, Les Etats-Unis ont pointé du doigt le mouvement  Hamas et leur « propagande horrible ».

« La responsabilité de ces morts tragiques incombe directement au Hamas », a déclaré le porte-parole adjoint de la Maison Blanche, Raj Shah. « Israël a le droit de se défendre ».

« Le Hamas provoque intentionnellement et cyniquement cette réponse, ce qui est une tentative de propagande horrible et regrettable », a-t-il ajouté.

En tout cas, ce qu’on a pu apprendre de ces déclarations, sans surprise de la part de l’administration de Trump, c’est qu’ouvrir le feu sur des civils est la méthode américano-israélienne pour se défendre…

Commentaires: