Municipales : Début du silence électoral, mais pas sur Facebook

Municipales : Début du silence électoral, mais pas sur Facebook

Par -
Illustration

La campagne électorale pour les municipales 2018 lancée le 14 avril avec la participation de 2074 listes, a pris fin vendredi 4 mai à minuit. Avec la fin de la campagne électorale débute le silence électoral avant l’ouverture des bureaux de vote dès demain, dimanche 6 mai.

En effet, Dimanche 6 mai prochain, 5.369.892 électeurs tunisiens inscrits au registre électoral sont attendus aux urnes pour les premières élections municipales depuis la révolution. Les dernières élections municipales ont eu lieu en 2010.

Les électeurs devront élire leurs représentants dans 350 circonscriptions municipales et 24 conseils régionaux, répartis sur l’ensemble du pays.

La campagne électoral a, ainsi, pris fin, certains l’ont jugé péjorativement, d’autres pensent qu’il s’agisse d’un premier exercice démocratique de ce genre, mais cet événement a été clairement marqué par une activité remarquable sur les réseaux sociaux, notamment Facebook.

En effet, les campagnes électorales les différents partis politiques, ainsi que les membres des listes candidates ont prospéré sur ce réseau social, des sessions de transmission en direct et des publications sponsorisées tout était exploitable pour convaincre les électeurs potentiels.

Cette activité est toujours d’actualité même pendant ces premières heures du silence électoral, ça s’explique le réseau, ainsi que l’activité politique sur internet, échappe à tout contrôle juridiques.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo