L’UGTT appelle les citoyens à ne pas respecter les nouveaux tarifs des...

L’UGTT appelle les citoyens à ne pas respecter les nouveaux tarifs des cliniques

Par -
Illustration

L’UGGT s’oppose à toute augmentation des tarifs des cliniques privées rejetant ainsi la décision de la chambre syndicale nationale des cliniques privées d’augmenter de 30% les tarifs conventionnels à partir du 1er mai 2018.

La centrale syndicale a appelé les assurés sociaux à ne pas respecter cette décision et dénoncer toute infraction auprès de la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM).

« Cette décision est une infraction aux dispositions de l’accord cadre d’organisation des relations entre la CNAM et les prestataires de service de santé dans le secteur privé signé en 2006, a estimé, dans un communiqué publié ce mercredi 2 mai, cité par l’agence TAP.
La centrale syndicale comprend relativement le droit des prestataires de service de santé voulant réviser périodiquement les accords, mais elle a insisté, sur l’impératif de respecter la relation conventionnelle et d’appliquer les engagements, a-t-on encore expliqué.

« Les cliniques privées soufrent de difficultés financières et sont dans une situation d’incapacité à couvrir leurs dépenses, c’est pourquoi leurs tarifs vont être augmentés de 30% à partir du 1er mai 2018″, c’est ce qu’a annoncé Boubaker Zekhama, président de la chambre syndicale nationale des cliniques privées, lors d’une conférence de presse tenue, vendredi 27 avril 2018, précisant que c’est le citoyen qui prendra en charge cette augmentation.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo