Une adolescente retrouvée pendue : La « Baleine Bleue » soupçonnée

Une adolescente retrouvée pendue : La « Baleine Bleue » soupçonnée

Par -

Ce mercredi 25 avril, le suicide a de nouveau frappé une adolescente. Agée de seulement 15 ans, son corps a été retrouvé pendu au domicile familial à Jendouba.

On ignore encore les causes de sa mort qui seront déterminés après l’autopsie ordonnée par le représentant du ministère public. Le corps de la défunte a d’ailleurs été transféré à l’hôpital régional de Jendouba pour autopsie.

Mais selon les proches de la victime, la jeune fille ne souffrait d’aucun problème. Elle était toutefois accroc aux jeux électroniques, rapporte Jawhara fm. Et qui dit jeux électronique dit « Blue Whale » !

La Baleine bleue aurait-elle encore frappé ? Le phénomène de ce jeu morbide est devenu inquiétant avec des cas de suicide de plus en plus nombreux parmi les adolescents tunisiens.

Le jeu en ligne « Blue Whale Game » connu aussi sous le nom de « Blue Whale Challenge » ou « Meriem » dans sa version arabe, avait été signalé en décembre 2017 par l’Agence Nationale de la Sécurité Informatique (ANSI).

Malgré l’alerte, on comptabilise déjà plusieurs victimes en Tunisie. Ce jeu, composé de 50 niveaux (50 jours), appelle les enfants et les jeunes, à la fin de la mission, à se suicider.

Ce dernier consiste en plusieurs défis morbides imposés aux adolescents qui y jouent et notamment à s’automutiler, à regarder des films d’horreur et se réveiller à des heures inhabituelles. Des programmes de surveillance des enfants sur Internet sont d’ailleurs disponibles, note l’ANSI.

Une élève en 9ème année, a mis fin à ses jours dans la nuit du 11 au 12 mars. C’est sa famille qui l’a retrouvée pendue. Le jeu de la Baleine bleue, serait la cause de ce suicide, selon les rapports de police.

Le 4 mars, une fillette s’est suicidée à Tataouine. Rien qu’en février, quatre autres enfants se sont suicidés. Le 26 février dernier à Médenine, un jeune garçon de huit ans a été retrouvé pendu dans sa chambre.

Un enfant de 11 ans est décédé, le 19 février à l’hôpital universitaire de Sahloul des suites de sa tentative de suicide. Originaire de Bouficha, l’enfant avait été découvert par ses parents, pendu dans sa chambre. Transporté d’urgence à l’hôpital de Sahloul, il a sombré dans le coma avant de succomber à une crise cardiaque. D’après ses parents, il était un adepte du jeu en ligne.

Une adolescente de 14 ans à Monastir et un jeune adepte du jeu à Zaghouan, se sont également suicidés par pendaison.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo