Bac Sport : 11 blessés à Jendouba après une « Dakhla »

Bac Sport : 11 blessés à Jendouba après une « Dakhla »

Par -
Illustration

Des altercations qui ont éclaté entre deux lycées à Jendouba au moment de la « Dakhla » du Bac Sport, ont fait 11 blessés.

Des élèves de deux lycées de Jendouba « Khmis Hajri » et « Al Horriya », se sont affrontés au moment de la « Dakhla » du Bac Sport, rapporte Mosaique fm. Ils ont été transportés à l’hôpital régional de Jendouba.

« Dakhla » controversée

Cette tradition de la « Dakhla » à l’occasion du Bac Sport a été instaurée depuis quelques années déjà dans les lycées tunisiens où l’ambiance est souvent festive avec des chants, des danses, des drapeaux, des banderoles géantes, des graffitis, des fumigènes, etc…

 

Toutefois, cette « Dakhla » peut parfois créer la polémique comme ce fut le cas en 2015 à Kairouan et Jendouba avec des banderoles « extrémistes », où figuraient l’un des bourreaux de l’Etat islamique ainsi que leurs victimes vêtues de tenue orange et Adolf Hitler.

Hitler, Ben Laden et l’Etat islamique

En 2016, des élèves d’un lycée de Djerba avaient brandi une banderole avec une croix gammée nazie. D’autres avaient levé des banderoles sur lesquelles des scènes violentes du groupe terroristes Daech avaient été dessinées.

En 2017, c’est à Sbeitla que la « Dakhla » a marqué les esprits avec une banderole dédiée à Ben Laden et les attentats du 11 septembre 2001.

Or, on sait que depuis l’année dernière, la « Dakhla » est encadrée par les professeurs d’éducation physique et l’administration, dans le but d’éviter les problèmes qui ont eu lieu durant les éditions précédentes.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo