Tunisie : Un comité d’audit de la STB et de la BH

Suite à l’échec du plan de restructuration de la Société tunisienne de banque (STB) et de la Banque de l’habitat (BH), le gouvernement a décidé de créer un comité de contrôle de la réforme administrative et structurelle et d’audit dans ces banques.

Première étape de cette création, le dépôt à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) d’un projet de loi relatif au renforcement de la solidité financière des banques publiques.

Selon l’agence TAP, ce comité serait composé de 12 membres : cinq députés de l’ARP, trois représentants du ministère des Finances, deux représentants de la Cour des comptes et deux représentants de la Banque Centrale.

Cette proposition du gouvernement vient suite à l’échec du plan de restructuration de la STB et de la BH de parvenir aux résultats escomptés en matière de diminution du volume des dettes classées, malgré l’importance des montants et leurs effets négatifs sur les résultats comptables, en dépit de la publication de la loi n° 31 de l’année 2015.

Ce projet de loi n’inclue toutefois pas la Banque nationale agricole (BNA) sachant que les trois banques publiques, ont besoin d’une réforme en profondeur et d’une restructuration.

Pour preuve, l’Etat a injecté, en 2015, une enveloppe d’environ 757 millions de dinars pour le programme de restructuration et recapitalisation de la STB et de 110 millions de dinars pour celui de la BH.

Commentaires:

Commentez...