Tunisie : Barrages, grandes cultures, nappes d’eau… Ces pluies plus que bénéfiques !

Illustration

Des quantités de pluies très importantes se sont abattues sur les différentes régions du pays, notamment le nord et le nord-ouest, s’annonçant très bénéfiques pour les grandes cultures, les nappes d’eau et les barrages.

A Jendouba, le stock d’eau dans les différents barrages a enregistré une augmentation. On cite notamment le barrage de Bouhertma qui a atteint, jusqu’au lundi, 26 mars 2018, environ 73 millions de m3 sur un total 112 millions de m3 de capacité de stockage.

Le barrage de Beni M’tir réservé à l’eau potable a enregistré une nette augmentation de son stock en eau qui a atteint 47 millions de M3 contre 38 millions, à la même date de l’année dernière. Bien que la situation dans d’autres barrages reste critique comme celle du barrage de Sidi Salem, au gouvernorat de Beja.

Ces pluies qui ont irrigué les grandes cultures céréalières, permettent de préserver 6 millions de m3 d’eau d’irrigation au profit des autres cultures, selon le ministère de l’Agriculture.

Il faut préciser que ces quantités de pluies auront des répercussions positives surtout sur l’irrigation des oliviers, des légumes et fruits de saison, ainsi que la compensation des nappes d’eau dans les différentes régions du pays, surtout au nord.

Commentaires: