Le SNJT dénonce un « discours incendiaire” mené contre les enseignants

Ministère de l’éducation nationale à Tunis

Le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a exprimé, ce mardi 27 mars, sa solidarité de principe avec les professeurs et les enseignants dans leur lutte pour obtenir satisfaction de leurs revendications légitimes et défendre l’enseignement public.

Dans un communiqué publié, mardi, et relayé par l’agence TAP, le SNJT a fait part de son soutien au syndicat des enseignants dans son combat pour « défendre l’école de la République face aux tentatives visant à privatiser l’enseignement et à marginaliser le dossier de la réforme éducative censé figurer à la tête des priorités nationales ».

Le syndicat a condamné « le discours incendiaire » mené contre les enseignants et les éducateurs et l’altération de leur image, affirmant son refus des déclarations incriminant les luttes légitimes des enseignants et diabolisant leurs revendications.

Il s’agit, selon le SNJT, d’un discours « fasciste et hostile à toutes les formes de syndicalisme et aux droits garantis par la Constitution et la loi ».

Commentaires: