El Jem n’a rien à envier à Rome, selon The Telegraph

El Jem n’a rien à envier à Rome, selon The Telegraph

Par -
CP : GIULIA FIORI PHOTOGRAPHY

A l »occasion du 60ème anniversaire de l’indépendance de la Tunisie, le quotidien britannique The Telegraph s’est penché sur 13 faits intéressants portant sur ce pays « intrigant, plein de coins cachés et d’endroits intéressants ».

Il s’agit du « plus petit morceau d’un grand puzzle », faisant allusion à la superficie « timide » de la Tunisie par rapport à ses voisins nord-africains, mais « reste tout de même grande ».

« Petit en Afrique du Nord, veut dire grand ailleurs. Les 163.170 km2 de la Tunisie la rendent plus grande que le Bangladesh, le Tadjikistan et la Grèce, et limite plus petits que le Kirghizistan, le Cambodge et l’Uruguay. Il y a beaucoup de choses à voir, si vous le souhaitez », note The Telegraph.

Le journal poursuit sa description de la Tunisie et évoque son indépendance de la France. « L’héritage de cette époque coloniale est le plus visible dans la capitale Tunis. Plus précisément au niveau de la Cathédrale St Vincent-de-Paul, construite entre 1893 et 1897, et dans les rues qui l’entourent – Rue Charles de Gaulle, Rue d’Allemagne, Rue d’Espagne – dont les noms évoquent des pays situés à la côté opposée de la Méditerranée ».

La Tunisie n’a rien à envier à l’Italie
CP : NENAD DRUZIC

The Telegraph fait ensuite la comparaison avec « l’ancienne version » de Rome.

« L’arène à trois niveaux qui se dresse au-dessus de la ville d’El Djem est un chef-d’œuvre – une grande courbe de calcaire couleur miel qui a été construite entre 228 et 238 après JC et a accueilli 35 000 spectateurs.

Ceci, certes, signifie qu’il est toujours beaucoup plus petit que le Colisée, qui pouvait accueillir jusqu’à 80.000 spectateurs, mais les similitudes visuelles sont remarquables. […] A Rome, vous devez vous attendre à faire la queue pendant une heure pour entrer dans le Colisée, alors qu’à El Jem, vous pouvez faire le tour de l’amphithéâtre avec peu de gens autour ».

Star Wars et Kairouan

Star Wars ou encore Indiana Jones, comment parler de la Tunisie sans évoquer ces deux classiques du cinéma mondial, tourné chez nous. « La connexion qui existe entre la Tunisie et Star Wars – planète Tatooine dans le film original de 1977 – est bien connue. Mais ce pays a également accueilli Indiana Jones : Les Aventuriers de l’arche perdue, en 1981 », filmé en grande partie à Kairouan.

CP : NICO TONDINI

« Kairouan est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco – en grande partie grâce à sa grande mosquée, qui date de 670 après JC et qui est l’un des plus anciens sites de culte islamique de la planète.

L’Unesco le décrit comme «non seulement un des monuments majeurs de l’Islam mais aussi un chef-d’œuvre architectural universel». Kairouan est «un lieu de diffusion exceptionnelle de la civilisation arabo-musulmane» », ajoute la même source.

Ulysse et Djerba

« Beaucoup de régions sur la carte méditerranéenne prétendent être parmi les emplacements décrits dans l’Odyssée. Différents malheurs, interventions divines et cas improbables de conditions météorologiques extrêmes mènent Ulysse à une joyeuse danse autour de la Méditerranée, et, à un moment donné, il se trouve dans la «terre des mangeurs de lotus». Ulysse et ses hommes s’échappent à peine avant de sombrer dans un état soporifique – comme les Flawsy Bunnies, seulement avec des barbes.

L’historien grec Polybe identifiera plus tard la zone en question comme Djerba, une île au large de la côte sud-est de la Tunisie ».

Enfin, The Telegraph rappelle que la Tunisie est à 70 kilomètres de l’Europe, plus précisément de Pantelleria, île italienne.

La Tunisie, une des destinations les plus convoitées chez Thomas Cook

Thomas Cook Airlines a annoncé lundi qu’un nouvel Airbus A321 sera mis en place à l’aéroport de Gatwick à partir de mai 2018, ajoutant ainsi 140.000 sièges par an à l’aéroport de Londres.

Les vols supplémentaires, actuellement en vente, assureront des voyages vers la Tunisie, la Turquie, les Canaries et les Baléares et ce pour l’été 2018.

« Nous sommes très heureux d’étendre notre programme de Gatwick de 12% cet été. Cela signifie que nous pouvons transporter plus de clients vers certaines de nos destinations de vacances les plus populaires, y compris la Turquie, où la demande est particulièrement forte, et la Tunisie, qui s’avère très populaire », a déclaré Christoph Debus, directeur des lignes aériennes chez Thomas Cook Airlines.

Une destination phare de 2018, selon Bloomberg

Le site américain Bloomberg a choisi la Tunisie parmi les 22 destinations les plus attrayantes de l’année 2018. « Ces jours-ci, les marques de luxe misent sur la Tunisie », note le site.

Bloomberg rapporte l’image de la Tunisie à celle d’une « île grecque », mais avec moins de foules.

« Pourquoi maintenant? Une raison: les touristes commencent à y revenir après l’attaque terroriste 2015, perpétrée à de la ville côtière de Sousse. Un attentat qui a paralysé le tourisme. Le nombre de touristes a augmenté de près de 50% au cours du premier semestre de 2017, et les avertissements britanniques contre le voyage ont été levés en juillet », note le site, qui suggère aux touristes d’y aller de mi-mars à mi-mai, « pour de belles fleurs sauvages et un excellent rapport qualité-prix ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo