Ariana : Palais Borj Baccouche, de l’abandon au complexe culturel ?

Borj Baccouche, un monument livré à l’abandon | CP : Min. des Affaires culturelles

Le monument historique qui couvre une superficie de 4000 m2 à l’Ariana, Palais Borj Baccouche subira bientôt des travaux de restauration, a fait savoir le député Karim Helali et président de la commission régionale de l’éducation, des affaires culturelles et de la jeunesse au sein du conseil régional du gouvernorat d’Ariana.

En effet, un accord avec le ministère des affaires culturelles a été trouvé pour le réaménagement et la restauration de ce monument afin qu’il « devienne un complexe culturel multifonctionnel et un espace répondant aux normes internationales des salles d’exposition pour accueillir les expositions artistiques et culturelles de la région » a-t-il expliqué à l’agence TAP.

L’accord stipule le versement par le ministère des affaires culturelles d’une enveloppe de cinq millions de dinars pour restaurer et réhabiliter le Palais.

Il faut noter que le Palais Borj Baccouche est dans un état d’abandon depuis une dizaine d’années, transformé en un dépotoir et une planque pour les délinquants après avoir été squatté en partie par trois familles, selon les affirmations dudit député.

Il faut rappeler aussi que le ministre des Affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine avait inspecté vendredi dernier en compagnie du gouverneur de l’Ariana, ce monument historique.

Notons que Borj Baccouche compte parmi le patrimoine architectural, datant de la fin du XIXe siècle, le palais est devenu après la seconde guerre mondiale une école de la Mission française et abritait le Centre national de la danse avant d’être abandonné.

Commentaires: