Tunisie : La culture du colza prospère à Nabeul

Illustration

Largement cultivée pour la production d’huile alimentaire, la culture de colza prospère à Nabeul, où les superficies plantées ont pratiquement triplé.

En effet, ces cultures ont passées de trois mille hectares, en 2016-2017, à 5400 hectares, en 2017-2018, à l’échelle nationale, et de 101 à 310 ha, au niveau de la région de Nabeul, rapporte l’agence TAP.

Le chef de service des légumineuses et des cultures industrielles au ministère de l’Agriculture, Taoufik Sboui, a souligné l’importance de cette activité agricole dans la rotation des cultures.

« Une commission nationale assure, actuellement, des visites de terrains et l’organisation de journées d’information en vue de promouvoir la culture du colza auprès des agriculteurs » a-t-il expliqué.

Il faut noter que la culture du colza avait démarré en Tunisie dans les années 1990 sur une superficie de 2200 hectares, après un arrêt de 13 ans, elle a repris en 2014, toujours selon les informations de la TAP.

Il s’agit d’une plante à fleurs jaunes cultivée pour la production d’huile alimentaire, riche en acides gras essentiels et omégas 3 et 6. Les fleurs du colza produisent également un nectar abondant à partir duquel les abeilles font un miel.

Commentaires: