Le gouverneur de la Banque Centrale met en garde contre une « inflation non contrôlée »

« Le niveau du taux d’inflation est alarmant », a déclaré Marouane Abassi, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), qui a mis en garde contre une inflation non contrôlée.

Abassi a indiqué que dans ce cas, la BCT se trouvera obligée d’augmenter son taux directeur de la banque de 75 points de base, passant ainsi de 5% à 5,75%. Il a souligné que gràce aux interventions de la banque centrale, le taux d’inflation n’a pas atteint de niveaux catastrophiques.

D’un autre coté, Abassi a rappelé qu’il existe deux déficits importants, celui de la balance commerciale et un déficit budgétaire.

La Tunisie sur la liste noire du blanchiment des capitaux

Le 28 février 2018, le gouverneur de la BCT a commenté le classement de la Tunisie sur la liste des pays exposés au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme.

Il a expliqué que la Tunisie œuvre « assidûment » à achever, avant la fin 2018, l’élaboration du plan d’action avec le Groupe d’action financière (GAFI) ou FATF (Financial Action Task Force), en vue de poursuivre les réformes financières et retirer la Tunisie de cette liste.

Selon Abassi, le groupe d’examen de la coopération internationale relevant du GAFI, a loué, au cours d’une réunion récente, les réalisations de la Tunisie dans ce domaine, rapporte l’agence TAP.

Il a notamment souligné les défis auxquels font face les banques tunisiennes et les unités de renseignements financiers concernant les dossiers de l’économie numérique, les TIC et les espaces financiers outre les crimes cybernétiques et l’échange de monnaies virtuelles.

Commentaires:

Commentez...