Incidents du Tribunal de Ben Arous : Le Syndicat des magistrats parle de « crime organisé »

Hier, lundi 26 février 2018, des sécuritaires se sont rassemblés dans l’enceinte du tribunal administratif de Ben Arous pour protester contre l’arrestation de trois policiers, accusés de violence envers un accusé impliqué dans l’assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi.

Ce rassemblement a fait polémique dans la mesure où le Syndicat des magistrats tunisiens (SMT) n’a pas apprécié, dénonçant ces incidents et estimant que « ce qui s’est passé dans l’enceinte de la juridiction peut être qualifié de crime organisé ».

Selon le syndicat du personnel de la direction générale de la sûreté publique, les agents de sécurité protestaient contre l’arrestation de leurs collègues.

Le Syndicat des magistrats tunisiens a dénoncé, quant à lui, les incidents d’autant plus que les sécuritaires rassemblés étaient « munis de leur arme de service alors que d’autres avaient encerclé le bâtiment par les voitures de police ».

Le SMT a appelé à poursuivre les protestataires en infraction.

Commentaires:

Commentez...