Enquête Exclusive sur M6 : Tunis-Hammamet, l’une des routes les plus meurtrières...

Enquête Exclusive sur M6 : Tunis-Hammamet, l’une des routes les plus meurtrières au monde

Par -
Accident de la route au niveau de l’autoroute reliant Tunis à Hammamet

Dans une série d’épisodes, l’émission Enquête Exclusive diffusée sur M6, est revenue sur les routes les plus meurtrières du monde.

Le dernier épisode diffusé, dimanche 18 février sur la chaine française, a évoqué les routes tunisiennes, et notamment l’autoroute A1 reliant Tunis à Hammamet.

L’enquête dévoile que la Tunisie est le plus mauvais élève du Maghreb arabe, derrière la Libye, en matière de sécurité routière. Et pour cause, l’explosion du nombre de véhicules en circulation qui a augmenté de 40% en cinq ans, multipliant les risques d’accidents.

Selon l’organisation mondiale de la santé la Tunisie compte chaque jour, huit morts à cause des accidents, proportionnellement cinq fois plus qu’en France, a-t-on rappelé.

Mais c’est notamment l’autoroute A1 qui relie Tunis à Hammamet avec un trafic de 80.000 véhicules quotidiennement, qui a été citée. Selon l’émission, il s’agit du point noir des routes tunisiennes, l’alcool au volant et l’excès de vitesse sont pointés du doigt.

En effet, sur cette autoroute, la vitesse est la première cause de mortalité, pour la police de la route, c’est désormais tolérance zéro. Les week-ends les plus chargés, les agents se relaient du matin au soir pour faire la chasse aux chauffards, a-t-on affirmé.

La direction générale de la Garde nationale a annonce que le nombre de morts dans les accidents de la route enregistrés en 2016 a connu une légère augmentation de 2,56%, soit 36 personnes décédées de plus qu’en 2015.

La même source ajoute qu’un total de 7227 accidents ont été enregistrés, dans lesquels 1443 personnes ont trouvé la mort et 11053 autres ont été blessées.

Le gouvernorat de Tunis présente le nombre d’accidents le plus élevé avec 1427 accidents, suivi par Ben Arous (619) et Nabeul (534).

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo

Tunis-Hebdo