Alma de Africa : Espagnols et migrants africains unis à travers le...

Alma de Africa : Espagnols et migrants africains unis à travers le football

Par -
CP : Alma de Africa

Jerez de la Frontera, 5ème ville d’Andalousie (Espagne) aux portes de l’Afrique avec le Détroit de Gibraltar, connue pour les nombreux de migrants de passage par la ville du flamenco, est félicitée aujourd’hui pour sa nouvelle équipe de football.

A travers l’Europe, les villes de transition pour les migrants étaient plus connues pour leur réticence à accueillir des réfugiés et migrants fuyant en masse les conditions difficiles voire extrêmes de leur pays d’origine, mais Jerez de la Frontera a réussi à se distinguer par sa toute nouvelle équipe de football constituée de joueurs africains.

Le football, passion partagée dans le monde entier comme en Espagne et en Afrique, offre ici un terrain d’entente, d’accueil et de partage où l’équipe « Alma de Africa » et les équipes espagnoles peuvent s’affronter lors de matchs amicaux depuis 2013, explique Le Courrier de l’Atlas.

Bien plus qu’une solution pour passer le temps, l’équipe africaine soutenue par Quini Rodriguez (ancien joueur) et Alejandro Benitez (président et co-fondateur de l’équipe), est intégrée dans la compétition espagnole au niveau régional.

En effet,  seul un passeport valide permet aux joueurs africains d’intégrer une équipe espagnole régionale sans avoir besoin d’être régularisés.

Un message de fraternité, d’entraide et d’humanité que le sport représente initialement même si ce n’est qu’au niveau régional.

Le football se présente aussi comme vecteur de la paix et des droits de l’homme et que peut-il y avoir de plus fort comme message (politique ou humain) que l’article 14 (un extrait) de la déclaration des droits de l’homme sur les maillots joueurs ajouté au flocage habituel ?

“Toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays.”

Sonia Falcou

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

video