Hakim El Karoui : « En 2011, j’ai pressenti que Ben Ali allait...

Hakim El Karoui : « En 2011, j’ai pressenti que Ben Ali allait tirer sur la foule… Je l’ai donc appelé ! »

Par -

Hakim El Karoui, ce normalien, banquier chez Rothschild, conseiller, mais également chef d’entreprise, est aussi essayiste. Il est l’auteur de « L’Islam, une religion française« . Invité de Francetvinfo pour présenter son livre, il est revenu sur le 14 Janvier 2011.

Hakim El Karoui apporte en fait une série de mesures dans son livre. Mesures qui incitent à un business de l’Islam grâce aux produits halal et aux trois millions de musulmans en France.

Selon l’essayiste, le Maghreb reste un allié de premier plan de la France sachant qu’il représente 50% de commerce de plus qu’avec les pays du Golfe.

Lors de cette mini-interview, Hakim El Karoui a bien voulu répondre à la question soulevée par le Canard Enchainé de la semaine dernière, et selon laquelle on lui prêterait des ambitions ministérielles aux côtés d’Emmanuel Macron tout en lui reprochant sa proximité avec Ben Ali pendant la révolution.

Et Hakim El Karoui répond : « Je ne suis candidat à rien, et je n’ai peur de rien. En 2011, j’ai pressenti que Ben Ali allait tirer sur la foule, faire 5000, 10.000, 20.000 morts. Je l’ai donc appelé pour lui dire qu’il fallait qu’il fasse partir son entourage, sa famille. Il fallait sauver la Tunisie, pas forcément Ben Ali. »

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo