L’ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili, kidnappé à Kiev

L’ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili, kidnappé à Kiev

Par -

L’ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili, devenu opposant de renom en Ukraine, a été enlevé, ce lundi 12 février 2018, à Kiev par des hommes masqués, ont rapporté sa porte-parole et ses proches.

Mikheïl Saakachvili, ancien allié du président ukrainien Petro Porochenko et aujourd’hui l’un de ses plus fervents détracteurs, avait déjà été arrêté en décembre dernier à Kiev.

L’ex-président géorgien (2004-2013) est soupçonné de liens avec une organisation criminelle, ce qu’il dément. Il a perdu le 5 février un recours en appel contre son extradition.

D’après sa porte-parole, il a été kidnappé par des hommes vêtus d’uniformes de camouflage vert qui, « selon certaines informations », a-t-elle dit, seraient des membres d’une unité spéciale des gardes-frontières.

Un post sur sa page Facebook dit que les ravisseurs circulaient à bord de trois camionnettes de couleur blanche, rapporte l’Agence Reuters.

Mikheïl Saakachvili avait été nommé gouverneur de la région d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine, en mai 2015 par Petro Porochenko, qui lui avait accordé dans le même temps la nationalité ukrainienne.

Mais il a démissionné dix-huit mois plus tard, accusant le président ukrainien de corruption et d’entrave aux réformes. Il a été déchu l’été dernier de sa nationalité ukrainienne.

Il faisait partie des quelques politiciens et techniciens étrangers nommés à des postes importants à la suite de la fuite sous la pression de la rue, début 2014, du président pro-russe Viktor Ianoukovitch.

L’ancien président géorgien a été condamné par contumace début janvier à Tbilissi à trois ans de prison pour abus de pouvoir.

Sonia Falcou

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo