Israël exige le retrait de l’Iran et du Hezbollah du territoire syrien

Israël exige le retrait de l’Iran et du Hezbollah du territoire syrien

Par -
Yoav Galant, ministre israélien de la Construction et du Logement

La tension est encore palpable entre Israël et l’Iran depuis le crash du F-16 israélien samedi 10 février 2018 en Syrie.

Israël qui craignait le retour du Hezbollah et tente de repousser l’Iran comme ses alliés en-dehors de la Syrie, a demandé aux autorités iraniennes comme au Hezbollah, de quitter le territoire syrien.

Aluf Yoan Galant, ministre israélien de la Construction et du Logement, a exigé sur les ondes de la radio militaire israélienne ce lundi 12 février 2018, le retrait de l’Iran à 1500 km plus à l’est et le retour du Hezbollah au Liban, rapporte l’agence AA.

Le ministre Galant poursuit avec « le triangle du mal, composé de l’Iran, de la Syrie et du Hezbollah, doit être démantelé ».

Une montée en cascade qui ébranle de plus en plus le maintien de la paix internationale au vu des derniers événements et où le recours légal à la force n’a pas encore été évoqué par l’ONU qui, au contraire, appelle à la désescalade entre Israël et l’Iran.

Selon Galant, « Israël ne veut pas la guerre mais Téhéran est un ennemi dangereux, cherchant à imposer son hégémonie sur le Moyen-Orient et à s’emparer de la Syrie « .

Sonia Falcou

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo