Tunisie et Algérie, unies pour le meilleur : Développement des zones frontalières

Tunisie et Algérie, unies pour le meilleur : Développement des zones frontalières

Par -
Youssef Chahed (à gauche), Ahmed Ouyahia (à droite) / CP : Présidence du Gouvernement

La Tunisie et l’Algérie, reliées par la frontière comme par le sang coulé à Sakiet Sidi Youssef en 1958, fortifient leur relation de fraternité.

Si dans les moments les plus sombres tel que l’attentat de 2015 en Tunisie, l’Algérie est restée à nos côtés, le moment est venu de ne pas uniquement partager le pire mais le meilleur à venir.

La coopération bilatérale aux bases solides, davantage lorsqu’il s’agit de la lutte contre le terrorisme, tend à se tourner vers le développement.

A l’occasion du 60ème anniversaire de la commémoration du bombardement de Sakiet Sidi Youssef par l’aviation française, Youssef Chahed ouvre le débat du développement des zones frontalières avec son homologue algérien.

Un symbole de « lutte contre la colonisation et de solidarité du peuple tunisien avec le peule frère », ajoute Chahed.

Sonia Falcou

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo