Tunisie : Le Mufti déclare la migration clandestine « haram »

Tunisie : Le Mufti déclare la migration clandestine « haram »

Par -

Le Mufti de la République, Othman Battikh a qualifié hier, jeudi 25 janvier, la migration clandestine de « haram ».

Selon lui, « les jeunes qui choisissent ce voyage périlleux risquent leur vie et peuvent facilement mourir en plein mer, et en plus ils laissent derrière eux leur pays et leur famille », rappelant le verset coranique « Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction ».

« Il s’agit d’un danger qui porte atteinte aux personnes, à leurs propriétés et à leurs familles, d’où c’est un péché », a-t-il expliqué.

Quelques heures après, le ministre des affaires religieuses algérien Mohamed Aïssa, a également annoncé la migration clandestine « haram ».

Réactions

Le prédicateur salafiste Béchir Ben Hassen a publié une vidéo, dans laquelle il critique, à nouveau, le mufti et de la République et ses déclarations.

« Ce mufti n’a pas réagi face à l’homosexualité, l’égalité dans l’héritage, les suggestions d’annulation de la dot dans le contrat de mariage ou encore la liberté de choisir le patronyme. Il n’a réagi que maintenant, face à la migration clandestine », a-t-il déclaré.

Ben Hassen a ajouté « Est-ce que le Mufti s’est demandé si son salaire est halal ? et si il a le droit à 6000 dinars et à tous ces privilèges ? ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo