Des immeubles à la Cité Romana doivent être évacués immédiatement, selon la...

Des immeubles à la Cité Romana doivent être évacués immédiatement, selon la CNRPS

Par -

Neuf immeubles situés dans la cité « La Maison Blanche » à Romana, devront être évacués immédiatement en raison des dommages qualifiés de « graves ».

Le Président directeur général de la caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS), Imed Turki, a déclaré que l’état des immeubles en question, construits en 1980, nécessite une intervention d’urgence pour entreprendre des travaux d’entretien et de restauration afin de préserver les vies des habitants.

Evaluations de l’état des immeubles en 2016

Des opérations de contrôle ont été effectuées fin 2016 pour évaluer l’état des appartements suite aux plaintes formulées par les habitants au sujet de l’apparition de fissures dans les bâtiments.

« La CNRPS avait alors chargé un bureau de contrôle d’élaborer un rapport d’évaluation préliminaire pour mesurer la gravité de la situation. Les résultats de ce rapport ont démontré que 9 immeubles sont sérieusement endommagés dont 4 composés de 47 appartements et que les habitants doivent être évacués immédiatement en prévision de tout imprévu.

Le même rapport a recommandé d’inspecter de façon continue les autres immeubles et d’accélérer la réalisation des études et des travaux nécessaires », a expliqué le responsable, cité par l’agence TAP.

Face à cette situation, la CNRPS, a pris les mesures nécessaires et informé les habitants de la gravité de la situation et de la nécessité d’évacuer les appartements. La caisse a suspendu l’attribution d’appartements dans les gouvernorats du Grand Tunis afin de donner la priorité aux habitants des immeubles endommagés, ajoute-il.

L’orateur a ajouté que la CNRPS a chargé un deuxième bureau de contrôle d’inspecter l’état des 9 immeubles endommagés. Ce bureau a constaté l’existence de grandes fissures au niveau des bâtiments et du mur de protection que la CNRPS avait construit dans les années 1980, recommandant l’évacuation des logements.

Des locataires refusent de quitter les lieux

Imed Turki a, par ailleurs, indiqué que les locataires ont refusé de quitter les appartements par crainte de ne pas pourvoir les récupérer une fois les travaux de restauration terminés et ce en dépit de l’engagement de la caisse à ce sujet, les appelant à être compréhensifs afin de préserver leur vies et celles des piétons qui fréquentent ce quartier dont les immeubles sont menacés d’effondrement.

Notons que la CNRPS s’est chargée en 1978 de la construction de 25 cités d’habitation dans toutes les régions du pays comportant 315 locaux pour exploitation commerciale et administrative et 2854 appartements destinés à la location au profit de ses affiliés qui ne possèdent pas de logements.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo