Samir Taïeb : « Les protestations ne sont pas dues aux mesures de...

Samir Taïeb : « Les protestations ne sont pas dues aux mesures de la LF 2018 »

Par -

Le ministre de l’Agriculture des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, Samir Taïeb, a déclaré que les manifestations contre la cherté de la vie que connaît actuellement la Tunisie ne sont pas dues aux dernières mesures inscrites dans la loi des finances (LF) de l’année 2018.

Selon lui, lors de l’élaboration de la loi de finances 2018, le gouvernement n’a pas recouru à « des solutions faciles et mesures populaires ».

« Certes, les difficultés sont là mais c’est un passage obligé pour pouvoir réussir le plan de développement du pays », a-t-il ajoute lors d’une réunion tenue hier jeudi 11 janvier, avec le ministre chargé des Relations avec les Instances constitutionnelles et la société civile, Mehdi Ben Gharbia et celui des Affaires Sociales Mohamed Trabelsi ainsi que des représentants de la société civile et des droits de l’homme.

Pour sa part, Slim Saadallah, président de l’Organisation de Défense du Consommateur (ODC ) a précisé que la crise qui prévaut, aujourd’hui, reflète un cumul de pressions exercées sur le citoyen pendant sept ans.

Le Tunisien souffre d’une hausse excessive des prix, expliquée principalement par une fuite au niveau des circuits de distribution, d’autant plus que seulement 40% des marchandises sont écoulées au marché de gros et le reste est distribué anarchiquement.

Le taux d’inflation a connu des augmentations successives allant de 4,6% en janvier 2017 à 5,0% au mois d’avril, suivi d’une stabilité à 4,8% pendant les mois de mai et juin, puis une importante hausse à 6,3% durant le mois de novembre pour s’établir à un niveau de 6,4% au mois de décembre 2017.

Et Saadallah de souligner: « Aujourd’hui on ne veut pas un autre gouvernement mais des réformes en faveur du citoyen », appelant à appliquer la loi à l’encontre des contrevenants et à s’adresser au peuple pour absorber sa colère, en lui fournissant les informations nécessaires. Les différentes concertations et propositions issues de cette réunion seront présentées à la présidence du gouvernement.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo